Boutique des Editions Sharon Kena
cart10 0 Panier
3 Compte client
4 Info

Les loups de Wolfang 1 : La rédemption du loup de Aurélie Lavallée

Parution : 12/05/2020

ISBN papier : 978-2-8191-0602-9

ISBN ebook : 978-2-8191-0603-6

Pages : 232

Tome 1/5

format
13,50 €
TTC
Quantité
impression à la demande

978-2-8191-0602-9
Aurélie Lavallée
Voir l'ensemble des produits deAurélie Lavallée

Alyson est une jeune institutrice de maternelle. Tout va bien pour la jeune femme jusqu’au jour où une nouvelle élève intègre sa classe. Il s’agit de la nièce du chef de la Communauté, et le moins qu’on puisse dire, c’est que le courant ne passe pas du tout entre elle et Kellen Wolfang. D’autant plus qu’elle en est persuadée, il a quelque chose à cacher.

Et lorsqu’elle se retrouve prise malgré elle entre les griffes de ce chef de meute, elle n’imagine pas une seconde que son avenir est sur le point de basculer.

Références spécifiques

Commentaires

Note 

05/06/2020

Chronique sur Les loups de Wolfang tome 1 : La rédemption du lou

Tout d’abord, je remercie chaleureusement Sharon Kena Éditions, mon partenaire littéraire, pour l’envoi du service presse ainsi que de leur confiance en moi et en mon blogue.

N’ayant jamais lu la calligraphie d’Aurélie Lavallée, c’est avec plaisir que je me suis laissé tenter par cette histoire fantastique. J’ai été plus que séduite par le résumé et le loup affiché sur la page couverture. En toute franchise, j’ai passé un bon moment en compagnie de ces nombreux interlocuteurs. Rire. J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir Alyson, l’héroïne, et Kellen, ce chef de meute au caractère redoutable. Sans compter l’évolution de leur complicité… Mais, chutttt, ça c’est pour plus tard. Rire.

UN BIT-LIT COMME JE LES AIME…

Quoi dire de plus, mise à part qu’Aurélie Lavallée a réussi à réunir tous les éléments essentiels d’un univers fantastique… Du moins, ceux qui me séduise dès les premiers instants. Une petite liste toute simple ! Rire. Alors, de la romance, quelques petites quantités de sexe, de l’intrigue, du suspense, plusieurs gouttes d’aventures aussi téméraires et passionnantes soient-elles. Cependant, revenons à nos petits loups… Aussitôt que l’on entre dans ce roman, on se laisse immerger par le mystère et la magie. Je dis ça comme ça, mais quand on dit univers, dit divers et donc… une multitude de non-humain. Rire. Je parachute cela et motus et bouche cousue.

Dans le premier tome de la saga « Les loups de Wolfang », on fait la connaissance d’Alyson, une jeune femme « normale » qui vit dans une petite ville. Institutrice dans une milieu scolaire, elle se voit confier l’arrivée de Lissa, une nouvelle élève. Malheureusement pour Alyson, la venue de cette petite fille, apporte également son lot de problématiques. De plus, il semblerait que l’oncle de Lissa ne manque pas non plus de lui faire savoir qu’il la déteste de tout son âme. Diablement sexy comme la braise, cela ne s’arrange pas pour Alyson. Tandis que la tension semble grandir de plus en plus entre eux, la jeune femme se laisse transporter dans une affluence qui lui est totalement inconnue. Arrivera-t-elle à découvrir ce que dissimule Kellen ? Et si plus Alyson passait du temps avec cet alpha de meute et plus elle se mettait en danger ?

UNE THÉMATIQUE PEU ABORDÉE…

Cette idée est un gros plus, à mes yeux. L’écrivaine n’hésite pas à discuter de l’homosexualité, par transparence aux deux boulangers, un couple masculin. Aurélie Lavallée ne se force pas pour les décrire, elle le fait avec légèreté et en toute simplicité. Sans aucun doute, du fait de leur bienveillance et leur humour, ils apportent une touche de normalité à cette histoire, ce qui les rend encore plus attachants.

Concernant la plume d’écriture de l’auteure, elle est fluide et plaisante. Le premier opus de la saga « Les loups de Wolfang » est un livre qui prône également l’acceptation de soi. À travers ses mots, Aurélie Lavallée nous plonge au cœur d’une brusque altercation entre deux univers différents, soit le monde réel et celui des créatures surnaturelles. En plus de cela s’ajoute quelques soupçons d’humour et plusieurs gouttes de péripéties.

« La rédemption du loup » est un bon début de série. Assez prometteur, je dois dire. Aurélie Lavallée est parvenue à manier la romance, l’action et les problèmes familiaux en un seul tout. En effet, en mixant plusieurs ingrédients à la fois, l’écrivaine nous offre un cocktail aussi dangereux qu’irrésolu. Ainsi, par le biais de ce fil conducteur, Aurélie nous emporte au sein d’une trame dont les secrets ne sont pas tous déliés aux yeux de tous les regards.

Un dernier mot ?

En définitive, « La rédemption du loup » est un bouquin à lire pour les mordus de fantastique. Un scénario intéressant qui nous plonge dès le début dans une course sans fin. Et quant n’est-il de cette conclusion ? HEIN !? Terminer de cette manière devrait être interdit dans tout les pays du monde. Aurélie Lavallée est une auteure sadique qui adore torturer son lectorat, voilà je l’ai dit, nan. Et puis, je vous avoue que j’ai bien hâte de découvrir la suite, celle avec Cam. OH MON DIEU !! Ce jeune homme est adorable et séduisant dans tout les sens du terme. Rire. Une lecture agréable et sans prise de tête, des rebondissements à revendre, une trame bien ficelée, des protagonistes captivants et attachiants. Il va sans dire que je vous conseille ce premier tome, j’espère qu’il vous plaira autant qu’il m’a plu.

Note 

02/06/2020

Premier tome intéressant avec de multiples idées

Une rencontre entre deux mondes différents, un désir irrépressible. Un premier tome accaparant, un monde intéressant, des personnages passionnants, un univers intrigants avec une plume fluide, des touches d’humour, de rebondissements à suspense,… Pour ma part, j’ai passé un excellent moment, vivement la suite avec notre Cam.
Mon avis en entier : https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/2020/06/les-loups-de-wolfang-tome-1-la.html

Note 

01/06/2020

La suite! La suite! La suite!

Autant j'aime beaucoup lire les histoires fantastiques avec des loups entre autres, mais alors dans le tome...WOW! Niveau émotions c'est intense!
Hâte que le tome 2 sorte pour connaître la suite!

Note 

31/05/2020

Coup de cœur pour la meute Wolfang

Alyson Val est institutrice dans une petite ville. Lorsqu'une nouvelle élève débarque dans sa classe, les soucis commencent pour elle. En effet, l'oncle de la petite fille bien que diablement sexy, semble détester la jeune femme. Une tension est palpable entre eux ce qui n'arrange pas les affaires de Kellen Wolfang ni de l'institutrice!

Pour débuter, je remercie mes partenaires les éditions Sharon Kena pour ce service presse et leur confiance.

Si le résumé m'avait séduite, le début m'a déçue. Tout allait trop vite selon moi. J'avais l'impression que l'autrice se dépêchait de nous mettre dans le bain et de faire naître les relations entre ses personnages. MAIS cette sensation de trop vite s'est estompée et le récit a fini par m'emporter.

Malgré ce point négatif, j'ai apprécié les personnages enfin pas tous (je pense à Ombra par exemple qui m'a totalement fait chier!). La vitesse à laquelle s'attache les personnages m'a semblé ahurissante et irréele cependant la suite s'est calmée et nous a permis de nous-mêmes lier un lien avec eux, les aimer, apprécier leur connexion, leur histoire et les a rendu plus naturels.
Kellen Wolfang est torturé par son passé et n'en fait qu'à sa tête. Il est l'Alpha de sa meute et impose sa façon d'être et de vivre à tout le monde. Ce qui forcément ne plaît pas à tout le monde... même si soyons clairs la plupart ferment leur museau! Outre son sale caractère, Kellen est séduisant, il réduit à néant toute pensée cohérente que l'on pourrait avoir.
Alyson est quant à elle trop peu sûre d'elle mais à également un sale caractère ce qui crée tout naturellement des étincelles. Elle n'a pas sa langue dans sa poche, et on aime ça!
Mais il n'y a pas que des loups, des vampires et sorciers sont de la partis! Et j'ai particulièrement adoré le personnage de Jade qui m'a bien fait rire! J'ai adoré sa répartie! Bon par contre, j'ai montré les crocs avec Marcus. Oui je revendique le fait que je suis Team Kellen!

C'est bien connu, les métamorphes et autres créatures surnaturelles sont intenses... très intenses... et bien portés sur le sexe. Vous voyez où je veux en venir? Et oui! Bingo! Une intensité sexuelle incroyable. Et pour répondre à celles qui se demandent s'il y a des scènes de sexe (oui bon je trouvais que dire "de cul" ça le faisait limite! x) ) décrites (petites coquines que vous êtes!), la réponse est: bien évidemment!

Aurélie Lavallée nous offre un récit emplit de tensions, d'électricité, d'amour mais aussi d'action et d'humour.

Si le début m'avait laissé dubitative quant à la suite, l'autrice a su m'emporter avec sa plume très fluide et son récit.
​Par contre, elle joue avec nous en nous laissant planter comme des idiots à la fin de ce premier tome. Une fin très frustrante qui ne nous donne qu'une envie: avoir le tome 2 entre les mains (et en bonus nous envoyer un Kellen? xD )

Et bien, malgré la rapidité du début qui m'avait déplu, ce livre se résulte en coup de cœur. J'ai tout simplement dévoré ce livre et je me suis pleinement immergée dans la meute de Kellen Wolfang.

Lien: https://lamedesmots.weebly.com/urban-fantasy/les-loups-de-wolfang-aurelie-lavallee

Note 

27/05/2020

Fascinant

Alyson voit arriver une nouvelle élève dans sa classe. Cette dernière est la nièce du chef de la "Communauté" , un groupe d'individus qui ne se mêle presque jamais aux autres villageois. Ce qu'elle ignore, c'est la nature de ce groupe ...

Dans ce roman, on découvre la meute de Wolfang, qui vivent en autarcie. Ils se mêlent aux autre villageois seulement quand des courses sont nécessaire. Cependant l'arrivé de la petite fille va tout bouleverser. J'ai trouvé l'histoire complexe et passionnante. J'ai vraiment adoré même si à certains moments j'avais plus l'impression d'être au cœur d'un groupe de bikers que d'une meute de lycanthrope (Les favorites) .  Certaines scènes m'ont surprise, dont le trio ou encore le pardon rapide d'Alyson envers Kellen. J'attends avec plaisir la suite.

Un premier opus qui m'a plu.

Note 

20/05/2020

Pas mal du tout!

L’univers : Une communauté de loups-garou vit en reclus, dans une propriété bordée de forêts en haut d’une colline. Sorciers et vampires font partie de ce monde aussi. Les êtres magiques se cachent vis-à-vis de la population, qui n’est pas au courant de leur existence. La Communauté prospère via une industrie d’ébénisterie fructueuse à l’exportation, ce qui leur évite de se mélanger à la ville en contrebas. Pour la ville, elle est tout ce qu’il y a de plus normal, avec ses écoles, ses boulangeries, sa boite de nuit.



L’histoire – On commence cette histoire avec Alyson, l’héroïne, qui se réveille d’un énième cauchemar où des loups aux yeux rouges la traquent et la dévore. Apparemment ce n’est pas la première fois qu’elle fait ce cauchemar, et ce ne sera pas la dernière. Elle par donc travailler à la maternelle, où elle est institutrice, et elle apprend qu’elle accueille une nouvelle élève, qui arrive de la Communauté. Lissa, la jeune fille, est muette depuis l’accident de ses parents, et est confié par son oncle à l’école. La directrice flash directe sur l’oncle, d’une manière qui m’a carrément fait sortir du roman. Les loups-garou sont particulièrement beau, ainsi qu’il l’est décrit plusieurs fois, mais cela n’explique pas tout non plus. Il est extrêmement facile de s’attacher à Lissa, et Alyson s’y attache forcément tout de suite aussi. C’est ainsi qu’elle va se retrouver emmêlée dans les problèmes de la communauté, même si pas contre son gré.

La plume de l’auteur : Le roman est assez bien ficelé, même si l’intrigue ne commence vraiment qu’à partir de la moitié (ce qui peut s’expliquer avec les autres tomes qui doivent suivre). J’ai quelques soucis cependant à suivre la logique des personnages. Notamment le personnage de la directrice, qui n’apporte rien, mais vraiment rien à l’histoire, et même Alyson, car ses réactions ont plus souvent tendance à me sortir du roman qu’à m’aider à avancer dans le récit. Passée la moitié du récit, j’ai retrouvé les repères d’un récit de ruban fantasy, avec ses loups, leurs soucis de pleine lune, leurs différentes règles de vies.

Mon avis général : J’ai lu assez rapidement ce roman, malgré les moments où je suis sortie du récit, comme dit plus haut. C’est en commentant et décryptant ce roman à plusieurs que j’en ai le plus profité en fait. Le côté un peu versatile de certains personnages m’a agacé. Du coup je ne peux pas le mettre en coup de cœur.

Note 

20/05/2020

Le résumé et la couverture mon attirée

Le résumé et la couverture m’ont attirée et intriguée !

Un roman avec du potentiel, qui hélas n’a pas su me convaincre !
L’histoire de base aurait pu être intéressant, cette petite fille qui ne parle pas, qui vient de la « communauté » et qui intègre une école « normale »…

C’était bien parti pourtant, jusqu’à l’arrivée des deux mâles. C’est quoi toutes ces femmes en chaleur lol.

Dès le début, on se pose des question sur « La communauté », comme beaucoup l’appelle.

J’ai eut du mal, au départ à savoir à quelle époque l’histoire se déroulé à cause de certains termes employés par l’auteur.

Après j’ai eu peur d’un triangle amoureux, car comme beaucoup de gens je ne suis pas fan des triangles amoureux….

Côté personnages, ils ne sont pas nombreux à avoir attirés mon attention, je les ai pour la plupart détestés où je n’ai pas été touché par eux, exemple Alison ma laisser de marbre. J’ai adoré Cam’ron que j’ai trouvé charmant et intriguant et la petite Lizza est attachante. Parlons de Kellen il a un caractère fort et détestable au début. Envers Alison il se comporte plus que mal mais tout va changer bien sur, j’en dis pas plus pour pas spoiler.

Certains comportements des personnages sont incompréhensible, leursréactions ne sont pas réalistes, c’est surement pour cela que j’ai n’a pas réussi à m’attacher à eux exemple quand il apprend l’existence des loups…

ATTENTION SPOILER ,surlignez pour le découvrir « Et depuis quand est-ce normal de retrouver un loup devant sa porte et lui faire un petit câlin et des bisous. » FIN DU SPOILER

J’ai tellement eu du mal que j’ai sauté des chapitres pour arriver le plus vite possible à la fin. Le final est presque sans surprise !

26a0Attention je dis pas que ce livre est nul. Juste que certaines choses sont à revoir selon mon point de vue.Peut-être que vous, vous allez l’adorer tel quel.

C’était mon premier livre de cette maison d’édition et de cette auteure, dommage c’est une déception.

J’ai cru comprendre qu’il y avait un tome 2 de prévu, je ne le lirai pas malheureusement.

Note 

20/05/2020

Une bonne intrigue mais quelques soucis avec certaines réactions

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un service presse et je remercie les éditions Sharon Kena pour me renouveler leur confiance.

Ce roman partait vraiment bien, une sublime couverture (ebook), des loups et un résumé intéressant, hélas quelques aberrations (pour moi) sont venues gâcher ma lecture.

ci, on va suivre Alysson, maîtresse de grande section, sa vie est plutôt routinière et tranquille, mais elle va basculer du tout au tout lors de l’arrivée d’une nouvelle élève muette. En effet, la fillette appartient à la Communauté que beaucoup considère comme une secte. La réalité est tout autre puisqu’il s’agit en fait d’une meute de loups.

Lizza, la petite fille se prend vite d’affection pour la jeune femme, au grand désespoir de son oncle Kellen, alpha de la meute, un homme autoritaire et qui ne porte pas la race humaine dans son cœur.

Au fil des pages, on découvre le fonctionnement de la meute, leur passé sombre et tortueux, qui explique le mode de vie, le fonctionnement de la meute est particulier, inédit et surprend, j’avoue ne pas savoir comment me positionner, c’est original mais aussi dégradant pour les louves.

On découvre aussi qu’Alysson ne laisse pas indifférent certains maux dont Alpha et son Beta.

Au premier abord Kellen passe pour un personnage froid, odieux, une tête à claques, tout l’opposé de son Béta que j’ai de suite apprécié. L’histoire en elle-même est intéressante avec une intrigue bien menée et qui ne se dénoue qu’à la fin. De nombreux personnages sont attachants et intéressants, comme Lizza, pourquoi ne parle-t-elle plus ? Ses parents sont-ils encore vivants ? Il y a aussi Cam’ron le Béta loyal, peut être trop mais aussi torturé. Nick, le jeune frère de l’héroïne, qui est drôle. J’ai adoré le personnage de Jade et sa « relation » avec Nick, j’espère, même si ce ne sont pas des loups qu’il y aura un tome sur eux.

Pour ce qui a rendu ma lecture difficile est bien ce sont pleins de petits moments qui pour moi malgré que ce sont de la fiction, soit peu crédible
Je les présises sur mon blog mais ici je ne voudrais pas spoiler

Malgré tout et parce que je me suis fait mon propre film sur la tome 2, qui est sur Cam que j’ai adoré, je laisserais une chance au deuxième opus.

Note 

18/05/2020

Un premier tome assez mitigé

Tout d’abord merci beaucoup aux éditions Sharon Kena pour ce service presse numérique.

L’histoire – Nous suivons Alyson, jeune institutrice. Un jour, Lyssa, la nièce d’un membre de la Communauté, va intégrer sa classe et chambouler sa vie. Pour les personnes lambda, la communauté est une sorte de secte ; pour nous lecteurs, ce sont des métamorphes loups. Dans sa vie de tous les jours, un loup lui rend visite de temps en temps, il dort chez elle et repart au matin. Je vais m’arrêter là pour le résumé pour ne pas spoiler. Alors, malgré des passages difficiles avec des scènes érotiques intégrées sans réelle raison, des réactions de personnages un peu aberrantes et des scènes un peu WTF, j’ai beaucoup aimé cette histoire. J’ai trouvé que l’intrigue tenait en haleine : la preuve en est qu’en une soirée j’ai lu 50 % du livre sur tablette alors que je lis à une vitesse comparable à celle d’un escargot sur tablette.

Les personnages – J’ai bien aimé Alyson, même si au début elle est vraiment niaise et sans grand intérêt. Par la suite, elle se rebelle un peu et après 60 % du roman j’ai adoré la suivre.
Puis il y a Kellen, le chef de la communauté. Au départ, je le détestais (il y a notamment une scène qui m’a fait le détester), mais petit à petit je me suis habituée à lui et comme Alyson, je l’ai adoré.
Ensuite, il y a Cam’ron, sous-chef de la communauté. J’ai adoré ce personnage, il est très attachant, et cela du début à la fin. Le deuxième tome est sur lui et j’ai trop hâte de le lire.
Cependant, j’ai détesté le personnage de Maria de la première à la dernière page, c’est la directrice de l’école où Alyson enseigne et elle n’a rien d’attachant, pour le coup. Il y a aussi Nick, le frère d’Alyson. Ce personnage est juste énorme il m’a fait mourir de rire et je l’ai adoré. Enfin, il y a Lyssa, cette petite est juste trop mignonne et attachante, j’ai hâte de la revoir dans la suite. Il y a encore beaucoup de personnages, mais je vous ai mis ceux qui ont le plus retenu mon attention.

La plume – J’ai eu quelques problèmes avec la plume de l’autrice. Comme je l’ai dit précédemment, il y a des scènes incompréhensibles, des personnages qui arrivent tard dans l’histoire, notamment un à qui elle a accordé une scène complètement étrange. J’ai plusieurs fois levé les yeux au ciel notamment lorsqu’il y avait les passages avec le loup, les transformations et notamment deux scènes érotiques totalement improbables. Dans l’ensemble, sa plume est quand même agréable et fluide et ce n’est que son premier roman écrit seule, donc ne soyons pas trop exigeants avec elle.

En résumé, j’ai quand même beaucoup aimé ma lecture, je l’ai lu en parallèle avec plusieurs membres du blog et j’avoue que nous avons quelques avis divergents et c’était très intéressant et enrichissant. Je vous conseille ce roman si les scènes érotiques ne vous gênent pas, car certaines peuvent mettre mal à l’aise. En revanche, je pense que si vous êtes comme moi, vous risquez d’avoir quelques surprises, car l’intrigue tient en haleine et les personnages sont attachants. J’ai vraiment hâte de lire la suite, qui n’arrivera malheureusement qu’en janvier 2021, mais j’attends de voir ce qu’elle nous réserve avec mon petit Cam’ron.

Je vous fais de gros bisous et vous souhaite de bonnes lectures.

Note 

17/05/2020

Une histoire à ne pas rater



▪︎Kellan *soupirs* *soupirs* *soupirs*
C'est un homme à l'esprit totalement torturé qui vit un peu comme il l'entend et en tant qu'Alpha, il impose son mode de vie à toute sa communauté. Ce qui n'est pas aux goûts de tous !


▪︎Alyson Val est une jeune institutrice, venue habiter dans une petite ville. Vous savez ce qu'on dit des petites villes, les commérages et les rumeurs vont bon train. Celle-ci n'y échappe pas d'autant plus qu'une petite communauté s'est installée il y a quelques années de ça derrière la colline.
C'est au sein de l'école, lorsque Lissa est admise dans cette école, que la jeune femme rencontre quelques membres de la fameuse communauté qui fait jaser tout le monde dont Kellan, son chef.
La rencontre entre nos deux personnages va être littéralement explosive et chaque altercations au court de cette histoire va être totalement exaltante. Entre alliances et trahisons nous ne sommes pas au bout de nos peines.

Alyson est une jeune femme avec un sacré tempérament qui ne craint pas de dire ce qu'elle pense même dans les situations les plus invraisemblables. Elle est institutrice dans une école maternelle, et tout allait pour le mieux avant qu'une nouvelle élève ne soit admise. À l'instant même où il y a eu rapprochement entre Alyson et Lissa, la jeune institutrice a été prise en grippe par la directrice de l'établissement. Envoler l'amitié qu'elle portait à la jeune femme, la jalousie peut rendre certaines personnes détestable. En parlant de jalousie, Maria n'est pas la seule à voir vu se rapprochement d'un très mauvais oeil, Ombra l'une des favorites de la communauté espérant devenir la compagne de Kellan, n'est pas vraiment ravie de l'attention qu'il porte à la jeune institutrice. C'est une jeune femme manipulatrice qui reste dans ce clan uniquement pour devenir la compagne du chef, qu'importe son identité. C'est l'un des personnages que j'ai eu envie d'étrangler.
Tout comme Kellan d'ailleurs. C'est homme est horripilant, arrogant et en même temps on n'a envie de lui faire un gros câlin parce que derrière cette carapace qu'il s'est forgé se cache un homme torturé par ses actes passés. Il est le chef et il en joue énormément, imposant son mode de vie ainsi que ses règles à ses compagnons. Certains, comme Cam'ron, n'aime pas cette vie que lui impose son ami mais malheureusement il n'a d'autres choix que d'executer les ordres de Kellan.
Globamement j'ai aimé les personnages, ils ont tous du caractère, ce qui rend l'histoire vraiment plus intéressante à lire. D'autant plus qu'à leurs côtés on ne trouve pas le temps long. Vivement la suite pour les retrouver.

▪︎C'est une histoire comme je les aimes, une histoire où vampires et loups-garous se partagent la vedette.
C'est le premier roman de l'auteur que je lis et je suis sous le charme, il faut reconnaître quand même qu'elle a un côté sadique. Tout au long de l'histoire nous avons fait face à de multiples rebondissements, des trahisons identifiées et d'autres encore qui n'ont pas été révélées mais dont on connait l'existence. L'histoire m'a laissé à plusieurs reprises sans voix et maintes fois j'ai voulu me glisser dans l'histoire afin de donner quelques gifles, histoire de remettre certains esprits en place. Sans parler de la fin. L'auteur a été particulièrement sadique et j'adore ça. Je pense qu'à force je le sois devenu aussi ;)
Une histoire pleine de piquants avec en prime du sexe torride dosé comme il faut !

Votre commentaire

Les loups de Wolfang 1 : La rédemption du loup de Aurélie Lavallée

Parution : 12/05/2020

ISBN papier : 978-2-8191-0602-9

ISBN ebook : 978-2-8191-0603-6

Pages : 232

Tome 1/5

Votre commentaire

Vos Achats

Le panier est vide

3

Rechercher

Vous pouvez essayer des tags populaires ici :

Compte client

Pas encore de compte ?
Créez-en un ici
4